Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/2/d556227706/htdocs/site/wordpressfr/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375
Le magazine mensuel Fo Guang-Novembre 2018 | foguangshan France

Le magazine mensuel Fo Guang-Novembre 2018

法華禪寺2018年八關齋戒圓滿

Retraite des huit préceptes et abstinence 2018 au Temple Fahua

Le Temple Fahua de Fo Guang Shan France organise le 3 novembre courant sa deuxième retraite des huit préceptes et abstinence de cette année, soixante dix personnes y participent, dont onze hommes. Parmi eux, deux francophones – Michel Thierry Madevadasse et Garcia Raphaël – ont bénéficié personnellement la traduction en français par les vénérables Zhizhong et Zhiquan. Avant la cérémonie officielle, cinq participants ont aussi reçu la prise de refuge aux trois joyaux, dirigée par la vénérable Miaoduo, directrice du centre.

Le programme des cours a débuté après la cérémonie officielle, comprenant : « l’observation des préceptes » enseigné par la vénérable Miaoxun et « Les dix grands vœux du Samantabhadra » par la vénérable Miaoduo. Les autres pratiques comme la transcription des sutras, la méditation, la révérence et les entretiens par petits groupes, ont permis aux participants de s’instruire directement auprès des vénérables.

La vénérable Miaoduo les rappelle à savoir apprécier la règle de « l’interdiction de parler » durant la retraite, pour mieux contempler son cœur et sa pensée ; et de plus, à continuer de se persévérer et appliquer ce qu’ils ont appris dans la vie quotidienne.

Pour Thierry, « l’interdiction de parler » est une bonne chose. Car, en temps qu’enseignant, il passe toutes ses journées à parler aux élèves, aussi ces vingt-quatre heures de calme sont pour lui une vraie jouissance. De plus, il remercie le centre d’avoir arrangé la traduction en français, afin qu’il puisse comprendre clairement l’entièreté de la retraite. Aifei dit ouvertement que Fo Guang Shan est son énergie positive, il y a appris qu’il faut faire face à toutes choses avec un cœur ordinaire et les accepter avec joie, et il remercie avec gratitude le Vénérable Maître Hsing Yun d’avoir promu le bouddhisme humaniste. Quant à Zheng Xuanhua dont sa mère est décédée il y a quelques jours, elle dit : Le décès de sa mère lui a fait réaliser l’impermanence de la vie. Quand elle pense qu’elle n’avait pas eu encore l’occasion de participer à la retraite des huit préceptes et abstinence, c’est pourquoi elle voudrait lui dédicacer les mérites de cette participation afin qu’elle puisse renaître sur la terre pure de la joie suprême.

法籍家庭接受佛化婚姻祝福

Une famille française a reçu les bénédictions de mariage bouddhiste au Temple Fahua

Un couple de français, Johann et Murielle Bouclé, mariés depuis plusieurs années, sont venus spécialement le 2 novembre courant avec leur fils au Temple Fahua, pour solliciter les bénédictions du Bouddha. C’était une cérémonie simple et solennelle, sans invité, sans formalité compliquée, et même sans grande tenue. Ils voulaient simplement que les vénérables récitent les sutras et prient pour eux devant les bouddhas et bodhisattvas. En plus, ce fut leur fils de onze ans, Antoine, qui a filmé toute la cérémonie pour ses parents, et témoigné personnellement cet instant d’amour et de sincérité.

La cérémonie est présidée par la directrice du centre, Vénérable Miaoda, et la récitation du Sutra et de la Prière du mariage bouddhiste se fit entièrement en langue française. Elle leur offre, au nom du centre, chacun un chapelet et leur souhaite une vie commune heureuse et une famille remplie de joie et bonheur. Ils ont reçu en plus les livres « Le bouddhisme humaniste – l’intention première de Bouddha » et « Les prières Fo Guang ». Avec plein d’émotion, Madame Bouclé ne cesse de remercier les vénérables, et promet qu’elle va les lire convenablement en rentrant chez elle.

Murielle Bouclé est d’origine de Brigueuil, un petit village situé au sud-ouest de France. Il y a 28 ans, un ami de croyance de bouddhisme japonais l’a aidée de se libérer de la souffrance de la perte de sa meilleure amie et de retrouver la confiance grâce au Dharma. Par après, elle trouvait que le bouddhisme japonais n’est pas vraiment ce qu’elle voulait, aussi, elle se mettait à se rapprocher des autres branches du bouddhisme à travers l’internet. Toutefois, elle pense qu’il lui manque toujours quelque chose.

Ainsi, jusqu’au mois de juillet de cette année, elle a découvert le Temple Fahua. Suite au contact téléphonique, elle s’y est rendue personnellement. La vénérable l’a reçu et lui a présenté le centre qui, pour elle, est justement ce qu’elle a toujours cherché.

Johann Bouclé est un professeur de physique à l’université, sans croyance préalable. Mais, pour soutenir l’idéal de son épouse, il a fait 9h de route pour conduire la famille au Temple Fahua la veille et y passer la nuit. Son comportement manifeste parfaitement son amour envers sa femme et sa famille, et est digne d’être loué.

碧西市各宗教人士參加一戰停戰紀念活

Les associations religieuses de Bussy-St-Georges participent à la commémoration de l’Armistice

L’Armistice a cent ans cette année, les fêtes de commémoration sont organisées partout en France, la ville de Bussy-St-Georges ne fait donc pas exception. Une série d’activités relatives à la Première guerre mondiale comme les expositions, séminaires, colloques, concerts, représentations théâtrales et cinématographiques, ont été proposés depuis quelques mois. Le jour même, le 11 novembre, les sons de trompette, de clairon et de cloche se retentissent partout, annonçant le commencement des cérémonies. La directrice du Temple Fahua, Vénérable Miaoda, et quatre membres de la BLIA Paris, y sont participés au nom de Fo Guang Shan France.

Ce jour-là, à Bussy-St-Georges, la commémoration se fait en trois étapes. La première est l’offrande de fleurs par l’administration communale et les représentants des associations de la ville de Bussy, devant la stèle commémorative du cimetière communal. Le professeur d’Histoire d’un lycée de Bussy a guidé ses élèves à faire des recherches, et ils ont finalement trouvé treize citoyens de Bussy qui ont participé et été tués à la première guerre, mais leurs noms n’ont pas été sur la liste des soldats morts pour la patrie. Aussi, cette année, l’administration municipale a réparé l’oubli, et gravé leurs noms sur la stèle commémorative.

L’Association des religions et cultures de l’Esplanade, présidé par Mr Claude Windisch du Judaïsme et les représentants de l’Eglise catholique, d’Islam, du Bouddhisme laotien et de Fo Guang Shan, a aussi fait l’offrande de fleurs, manifestant ainsi l’harmonie entre les différentes religions. Le président de l’Association des vétérans Mr Msili a récité le nom des soldats morts pour la patrie, pour rappeler à la génération future de ne pas oublier l’Histoire et d’accentuer l’esprit patriotique.

La deuxième activité a lieu dans le hall de sport Michel Jazy, présidé par Mr Msili. Comme c’est la commémoration du centenaire, il a d’abord demandé au Maire-adjoint de Bussy, Mr Loïc Masson, de lire le discours du Président de la République, Mr Emmanuel Macron, adressé à tous les citoyens du pays. Le Maire de Bussy, Mr Yann Dubosc a aussi donné un petit discours, appelant les différents peuples et religions à cohabiter en harmonie. Toute l’audience a observé une minute de silence en honneur des soldats disparus.

Comme l’Eglise catholique est la religion principale en France, et la plupart des soldats disparus sont catholiques, aussi la cérémonie de prière de la troisième étape se fait dans l’église de Notre-Dame du Val. Tous les participants s’y rendent pour écouter les trois prêtres catholiques qui rappellent les évènements de l’époque, et exhortent la foule à apprécier la paix et s’entraimer mutuellement.

Plus de huit-cents personnes ont assisté à ces trois cérémonies, sans faire de différence de nationalité et de religion, pour adresser leurs salutations aux disparus de cette époque et aussi pour se réjouir de la paix présente.

 

comment closed

Adresse : 3 allée Madame de Montespan Foguangshan France.     
77600 Bussy Saint Georges
Tel:01 60 21 36 36
Administrator .